Offrir le soutien nécessaire à la jeunesse manitobaine

25 mars, 2021 | Centre de santé Saint-Boniface, Centre Youville, Initiatives et projets, Marymound, Sara Riel

Les jeunes du Manitoba auront bientôt plusieurs centres d’accès supplémentaires pour obtenir des soins de santé et services sociaux afin de leur permettre de s’épanouir. La province du Manitoba a annoncé la mise sur pied de cinq centres jeunesse, où les jeunes pourront recevoir des soins en santé mentale, en toxicomanie, en services primaires, du soutien des pairs et autres services sociaux dans un milieu qui leur ressemble.  

Le centre St-Boniface/St-Vital sera mené par un groupe constitué de la Clinique Youville, Centre de santé St-Boniface, Centre de renouveau Aulneau, Marymound, Sara Riel et Teen Stop Jeunesse. Nous sommes bien fiers de voir tous ces organismes membres du Réseau Compassion Network collaborer, afin de créer de nouvelles manières d’offrir des services dans nos communautés.

« Il est impossible de faire ce travail et d’avoir un réel impact sans des partenariats comme ceux-là », soutient Toni Tilston-Jones, la directrice exécutive du Centre Youville. « Il était bien clair que les communautés de St-Boniface/St-Vital et nos partenaires du Réseau Compassion Network, souhaitaient prioriser cette initiative ».

Le centre a été créé pour desservir les communautés francophones, de nouveaux arrivants ainsi qu’autochtones. Les autres centres, situés un peu partout en province, desserviront des communautés diverses ainsi que rurales, qui ont besoin d’un meilleur accès aux soins pour les jeunes.

« Notre objectif est non seulement de créer un centre d’accès aux services pour les besoins de la communauté, mais d’offrir ces services de manière équitable et inclusive », ajoute Toni Tilston-Jones. « Nous reconnaissons l’oppression systémique résultant du racisme, du sexisme, de la xénophobie, de l’homophobie, de l’islamophobie et autres. Cela a un impact sur l’individu qui cherche à obtenir des soins de santé et services sociaux, en plus d’avoir des conséquences sur sa santé. Nous nous engageons à offrir des services et à soutenir les individus, tout en prenant compte tout le spectre de la complexité des inégalités ».

Ces centres réduisent les barrières à l’accès grâce aux services intégrés et centralisés pour les jeunes et leurs familles. Cela signifie qu’un jeune aura accès à un suivi au sein du même centre, qui vise à créer un sentiment d’appartenance à la communauté. Aucune question n’est hors limite, aucun problème n’est ignoré, et les jeunes peuvent recevoir des soins de santé dans un espace sans jugement.

« Le modèle du centre consiste à octroyer plus de pouvoirs décisionnels à la communauté et ceux qui bénéficient des soins », poursuit Toni Tilston-Jones. « C’est une occasion de revoir la manière dont on crée des systèmes de soins et octroie un rôle important aux jeunes et aux familles qui feront partie des discussions de planification, de développement et d’évaluation des services. Ces services sont centrés sur la personne et nous collaborerons pour trouver des solutions uniques à chaque individu et sa famille ».

Le Réseau Compassion Network est fier d’avoir contribué la somme de 100 000$ au projet de centre jeunesse St-Boniface/St-Vital, qui a d’ailleurs déjà identifié le meilleur endroit pour ouvrir ses portes. Les rénovations commenceront sous peu et on espère pouvoir desservir la communauté rapidement. Nous avons aussi été en mesure de faire une contribution de l’ordre de 300 000$ au programme provincial afin d’assurer son succès et sa pérennité.