Réconciliation

Nous sommes engagés à agir comme un réseau de soutien au processus de réconciliation.

Nous sommes des partenaires actifs dans le processus de réconciliation et nous nous engageons à marcher aux côtés des peuples autochtones alors qu’ils continuent à guérir leurs communautés.

En disant cela, nous reconnaissons que notre réseau a de nombreuses étapes à franchir pour parvenir à la réconciliation. Nous construisons un avenir où nos actions et nos activités sont comprises et guidées par une perspective autochtone.

Voici quelques-unes de nos premières mesures :

  • L’utilisation des appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada comme point de départ de notre travail.
  • Le renforcement de nos capacités internes par la formation du personnel et des administrateurs siégeant sur les conseils d’administration de nos organisations membres, et travailler en partenariat avec les communautés autochtones pour poursuivre nos efforts de réconciliation.
  • La création d’un groupe de travail interne chargé de guider nos efforts.

Reconnaissance des Premiers Peuples et de notre histoire

Réseau Compassion Network et ses membres reconnaissent que nous travaillons et vivons sur les terres d’origine des peuples Anichinabé, Cri, Oji-Cri, Dakota, Déné, Inninnowuk et Saulteaux, ainsi que dans la patrie nationale des Métis de la rivière Rouge. Nous reconnaissons que ces nations ont été les premières à protéger ce territoire et à en prendre soin, ce dont nous bénéficions aujourd’hui.

Nous respectons les traités qui ont été conclus sur ces territoires et nous tenons également à reconnaître les erreurs, les actions et les inactions du passé qui ont causé beaucoup de torts aux peuples autochtones du Canada. On ne connaîtra jamais avec exactitude l’ampleur de ces torts, qui ne pourront jamais être effacés.

Autant que nous le souhaiterions, nous ne pouvons pas changer le passé. Nous sommes toutefois responsables de nos actions ici et maintenant, sur cette terre sacrée. Que nos actions contribuent à un monde d’amour et de compassion, où nous avançons dans un esprit de réconciliation et de collaboration.

Les impacts de la colonisation se poursuivent jusqu’à nos jours, et nous reconnaissons notre rôle dans la diminution de ces impacts et la création d’espaces culturellement appropriés pour ceux que nous servons.