Travailler ensemble pour transformer les soins de longue durée

20 décembre, 2023 | Initiatives et projets

Imaginez-vous que vous devez envisager de déménager votre parent âgé pour la troisième fois en autant d’année. Peut-être il y a eu un changement dans son état de santé qui requiert des soins plus spécifiques que le programme Soins à domicile ou peut-être la résidence dans lequel il habite ne réussit pas à fournir par manque de ressources. C’est la réalité pour plus en plus de personnes aînées et leurs familles.

« Les besoins des gens excèdent ce qui est actuellement offert dans nos communautés, et ce réel défi nous pousse à devoir trouver des solutions concrètes pour amener les soins et services appropriés au bon endroit, au bon moment, et par la meilleure équipe », mentionne Micheline St-Hilaire, directrice générale d’Actionmarguerite. « On doit se pencher maintenant sur des façons innovantes de faire avancer le secteur des soins de longue durée pour mieux répondre aux besoins, notamment en préparation d’accueillir les Baby-Boomers. »

Au printemps dernier, issues de conversations spontanées entre hauts dirigeants de résidences de soins de longue durée est venue l’idée d’aller à la conférence Ready to impact, à Pittsburgh aux États-Unis, présentée par Pioneer Network et The Green House Project. Cette conférence était dédiée à l’exploration de différents modèles de résidences de soins de longue durée, tel le modèle américain « de la maison verte » (The Green House Model).  Le modèle Green House est une marque déposée dont les composantes structurelles, procédurales et philosophiques sont basées sur trois valeurs – un vrai foyer, une vie pleine de sens et un personnel responsabilisé. Ces valeurs sont établies par la création de petites maisons de style résidentiel situées dans les quartiers de la communauté.

Micheline St-Hilaire a alors approché la direction du Réseau Compassion Network pour lui parler de la conférence et du Pioneer Network, un chef de file national américain du mouvement de changement culturel, aidant les prestataires de soins à passer d’un modèle médical et institutionnel de soins aux personnes âgées à un modèle qui est satisfaisant, humain et qui donne un sens à la vie. De là s’est formé organiquement une coalition, composée de membres du réseau; Actionmarguerite, le Foyer Dr Gendreau, et le Winnipegosis & District Health Centre, ainsi que la Villa Youville, Riverview Health Centre et le Saul and Claribel Simkin Centre.

« Notre coalition a pour mission de tirer parti du leadership puissant et engagé de nos organisations collectives pour mettre en place des solutions de logement de qualité et un cadre de vie dirigé par la personne, afin de mieux soutenir notre communauté vieillissante », affirme Daniel Lussier, directeur général du Réseau Compassion Network.

Pour Micheline St-Hilaire, ce qui est intéressant avec cette coalition, c’est que ses « membres » ont différentes clientèles, différents besoins, différentes approches, mais un but commun; trouver des solutions. « Nous nous sommes engagés dans le partage d’informations, et même dans la réalisation de projets-pilotes ensemble, afin de démontrer les bienfaits de modèles novateurs pour répondre aux besoins  », souligne-t-elle. Cela inclut lutter contre la solitude, améliorer les environnements existants, se pencher sur la transition des jeunes adultes vers la communauté, explorer les services de soins à domicile culturellement appropriés, améliorer les logements supervisés ou encore trouver des modèles innovants de soutien communautaire. « La liste est longue, mais c’est le temps de se pencher sur la désinstitutionalisation de notre système de soins de longue durée afin de l’orienter vers un modèle de vie orientée par la personne et ses besoins », insiste Madame St-Hilaire.

Ensemble, la coalition unit donc ses forces afin de faire une différence. « La pandémie nous a démontré que l’union fait la force et que nous devons continuer de bâtir sur nos relations qui se sont créés pendant l’intensité de la pandémie au sein de notre secteur », souligne Micheline St-Hilaire. « Le leadership n’est pas une question de pouvoir, c’est une question d’unité. Alors, les organisations de la coalition avancent ensemble; on a fait une demande de subvention conjointe pour créer des connexions significatives, on regarde à créer une conférence annuelle au Manitoba, on travaille à identifier ce qui a besoin d’être transformé dans notre secteur pour rendre les environnements meilleurs. »